Retour


Suis-je femme pour toi ?

Effarouchée, séduite,
mystérieusement faite
au jeu de ton regard
au charme de tes mains
au désir de ton corps,
Je suis un labyrinthe
dont le fil est l’amour
Et ce fil, tu le tiens.
L'as-tu compris parfois ?

Suis-je femme pour toi ?

Suis-je l’amour pour toi ?

Par la beauté offerte
Par l’âge assassiné

Par l’enfance complice
Par la femme advenue

Par le feu d’obsidienne
du creuset alchimique
où se fond le vase d’or
fabuleux et léger





Par cet or,
révélé

et sur le vol d’un songe obstiné et troublant
m’épouses-tu parfois ?

Suis-je l’amour pour toi ?

L’OISELEUR,
conte courtois